Lettre d'information

La dérive d’un avion français abattu le 21 mai 1940

Derive-avion-1940

 

 Provenance : Reims, musée de la Reddition

 

Il y a 80 ans presque jour pour jour, le 21 mai 1940, lors d’une mission de couverture au sud de Cambrai, ce Morane-Saulnier MS406 fut abattu par la chasse allemande et percuta le sol, tuant son pilote ; le corps de ce dernier ne sera retrouvé que le 16 avril 1941, enfoui dans le sol au milieu des débris de son avion, pour être inhumé au cimetière de Gonnelieu (Nord).

 

Cet appareil appartenait à la 5e escadrille du Groupe de Chasse III/6, qui opéra depuis le terrain de Wez-Thuisy, près de Reims, du 15 novembre 1939 au 30 avril 1940. Il était piloté par le Sergent Arnould Thiroux, Comte de Gervillier, qui l’avait baptisé « le Dahut ».

 

L’abbé Peugniez, prêtre du village de Gonnelieu, auteur de la découverte, récupéra la dérive de l'appareil et la cacha derrière les orgues de son église afin qu’elle ne tombât pas aux mains de l’occupant. Elle fut retrouvée en 1979 et constitue aujourd’hui un précieux témoignage des sacrifices consentis par l’Aviation française durant la seconde guerre mondiale.