Lettre d'information

La médaille de Gembloux

Collection Maurice Bleicher

 

Le 10 mai 1940, le déclenchement de l'offensive allemande à l'Ouest conduit la 1ère armée française, ainsi que le corps expéditionnaire britannique, à se porter à la rencontre de l'ennemi en Belgique, dans le cadre de la manœuvre Dyle-Breda.

A Hannut d'abord, à Gembloux ensuite, les éléments français affrontent durement les 3ème et 4ème divisions blindées allemandes. Si les Français remportent une victoire tactique, la percée de Sedan permet toutefois bientôt aux Allemands de menacer d'encerclement les troupes alliées, les forçant à se replier en direction des ports de la Manche, prélude à l'évacuation de Dunkerque.

 

La médaille de Gembloux est créée le 7 avril 1956 par la municipalité de cette commune belge, sur proposition du comité franco-belge pour la commémoration de la bataille de Gembloux, l'association des anciens combattants Flandres-Dunkerque et l'amicale des anciens combattants de la 1ere division marocaine.

Elle est destinée à être décernée aux anciens combattants de la 1ère Armée française, principalement à ceux qui, faisant partie de la division marocaine et de la 15ème division d'infanterie, bloquèrent du 14 au 16 mai 1940 l'offensive allemande et ne se replièrent que sur ordre.

 

En bronze, en forme de croix entourée d'une couronne de laurier et de chêne, elle porte à l'avers la devise " VINCERE SCIS " (Tu sais vaincre), l'étoile chérifienne évoquant la part prise aux combats par la 1ère division marocaine, ainsi qu'une baïonnette qui transperce et brise une croix gammée. Elle porte au revers l'inscription Gembloux et les dates des combats, 14 - 16 mai 1940.

 

Elle est suspendue à un ruban blanc et noir, aux couleurs de la ville de Gembloux, bordé des couleurs de la Belgique.