Le 11 novembre 1918 commémoré dans le monde

Cérémonie de commémoration avec l’Ambassadrice de France en Belgique-Source : site de l'Ambassade de France en Belgique/L’ambassadeur de France en Bosnie aux côtés de l’ambassadrice d’Allemagne à Sarajevo-Source : Site de l’Ambassade de France en Bosnie

Pour le 101e anniversaire de l’armistice de la Grande Guerre, les ambassades de France à l’étranger ont organisé ou participé à des cérémonies de commémorations, marquées cette année par un hommage aux soldats morts pour la France en opérations extérieures.

Corps 1

Comme en France, les ambassadeurs et consuls généraux ont célébré cette journée dédiée à la Victoire de la Paix et en hommage à tous les morts pour la France. À la résidence de France, comme ce fut le cas au Cambodge, en Équateur ou au Liban par exemple, ou au pied de monuments aux morts, comme en Égypte, dans le cimetière du Vieux-Caire, et en Islande, près des tombes de marins français de l’ancien cimetière de Reykjavik, les représentants français se sont recueillis autour de la mémoire de tous ces hommes. Lors de ces cérémonies étaient généralement conviés les autorités locales et les représentants des nations ex-belligérantes, principalement allemands, américains, italiens. En Serbie, l’ambassadeur français a convié ses homologues étrangers pour cette cérémonie au cimetière français de Belgrade, avant de se rendre dans les carrés militaires russe et britannique. En Belgique et au Royaume-Uni, les ambassadrices françaises ont décoré des soldats belges et britanniques pour leur coopération avec la France lors de missions militaires.

 

Rencontre étudiant anciens combattants

Rencontre entre des étudiants et des anciens combattants au Niger en marge des commémorations-Source : Site de l’Ambassade de France au Niger

 

Ces cérémonies ne sont pas uniquement un moyen de partage de mémoire avec l’étranger, c’est également un vecteur de transmission mémorielle pour la jeunesse. Quelques ambassades ont organisé ces cérémonies dans les lycées français, à Jakarta en Indonésie ou à Bakou en Azerbaïdjan. De nombreuses classes ont été également conviées aux différentes cérémonies, pour la lecture de lettres, chants et dépôts de gerbes aux pieds des stèles rendant hommage aux soldats. Au Niger, les élèves du lycée français et du Prytanée militaire ont pu rencontrer des anciens combattants quelques jours avant l’anniversaire de l’armistice. Lors de ce moment d’échanges organisé par l’ambassade de France, les lycéens ont pu découvrir le parcours et l’engagement de leurs aînés, dans le cadre d’une mission « devoir de mémoire ».

 

Ambassadeur de France en Afghanistan

Lecture du discours de la Secrétaire d’Etat, Geneviève Darrieussecq, lors de la cérémonie de commémoration du 11 novembre à l’Ambassade de France en Afghanistan
Source : Site de l’Ambassade de France en Afghanistan

 

Cette année, les cérémonies étaient marquées par l’hommage aux soldats morts en opérations extérieures, à la suite de l’inauguration le même jour à Paris du Monument aux Morts pour la France en opérations extérieures. À cette occasion, le message de la Secrétaire d’Etat Geneviève Darrieussecq fut repris par de nombreux ambassadeurs. En Afghanistan, là où 90 soldats sont morts lors de ces opérations, un hommage appuyé leur a été rendu par les représentants de l’autorité française.

 

MINARM / DPMA / SDMAE / BAPI - Bureau des actions pédagogiques et de l'information - Rédaction : Thomas Chevalier