Le Bastion Saint-Jean

Avesnes-sur-Helpe, fortification et collégiale.© Havang(nl)

Cette cité accrochée au flanc d'une falaise rocheuse est fondée par Wédric Le Barbu au XIème siècle

Le Bastion n° 6 dit "bastion Saint-Jean" est situé sur la commune d'Avesnes-sur-Helpe, dans le département du Nord, région du Nord-Pas-de-Calais. Cette cité accrochée au flanc d'une falaise rocheuse est fondée par Wédric Le Barbu au XIème siècle. La Maison d'Avesnes donnera naissance à Philippa de Hainaut, future reine d'Angleterre, qui obtiendra la grâce des Bourgeois de Calais.

L'édifice a été implanté à la limite Sud Est de la ville contre un éperon rocheux, faisant face aux hauteurs de la Malassise et de Guersignies au sud . il domine la vallée de l'Helpe. Les premiers éléments castraux sont bâtis dès le XIème siècle . deux remparts ceintureront la ville aux XIIIème et XIVème siècles. Dans la seconde moitié du XVIème siècle, lieu de rivalité franco-espagnole pour le contrôle des Pays-Bas, la ville d'Avesnes est pourvue de six bastions construits d'après les plans de Devanter et de Guichardin.

Un "Bastion en avant de la tour Saint-Jean" est connu dans les sources écrites en 1559. Il présente la forme d'un "as de pique" et a la particularité de posséder un saillant tronqué. Devenu exigu pour faire face aux progrès de l'artillerie, le Bastion Saint-Jean est englobé dès 1650 dans un nouvel ouvrage de plan polygonal comprenant deux faces et deux flancs, du double en superficie, configuration actuellement visible. Les chambres de tir et les galeries de contre-mines deviennent ainsi rapidement obsolètes car trop éloignées des nouveaux parements.

La partie supérieure du bastion, au Sud, occupe deux-tiers de la surface, et culmine à plus de vingt mètres au-dessus du fossé. La partie inférieure, plus réduite, contrôle l'ouvrage hydraulique qui commande l'inondation des abords Est de la ville, le Pont des Dames et flanque la courtine. Les deux niveaux sont séparés par une traverse de terre dont la fonction est d'empêcher le tir par ricochet et la prise en enfilade de toute la banquette de tir de la face gauche à partir des hauteurs du Sud. Une rampe, à sa gauche, permet la communication entre les deux niveaux. Neuf années plus tard, Avesnes intègre le royaume de France. Vauban modifie les lieux, de 1690 à 1723, en ajoutant un cavalier à la gorge du bastion destiné à dominer l'ensemble de l'ouvrage tout en permettant la surveillance de ses abords Sud et Est. Les deux niveaux du bastions seront ornés de jardins à la française au cours du XVIIIème siècle.

En 1831-1832, le bâtiment, exigu et vétuste, fait l'objet d'un campagne de rénovation et de modernisation, avant d'être finalement déclassé en 1867. Le bastion et son emprise sont alors vendus.

Inscrit sur l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historique en 1995, le Bastion Saint-Jean a été restauré entre juin 1999 et septembre 2001.

 

Le bastion Saint-Jean

Office du tourisme d'Avesnes-sur-Helpe

41, place du Général Leclerc BP 208 - 59363 Avesnes-sur-Helpe

Tél./Fax : 03.27.56.57.20

E-mail : ot.avesnes@wanadoo.fr

 

Quizz : Forts et citadelles

  • Bastion d'Avesnes-sur-Helpe. Source : Office du tourisme d'Avesnes-sur-Helpe

  • > Retourner aux résultats

    Infos pratiques

    Adresse

    59440
    Avesnes-sur-Helpe
    Tél./Fax : 03.27.56.57.20

    Horaires d'ouverture hebdomadaires

    Accessible toute l'année

    En savoir Plus