Le cimetière militaire français de Zeïtenlick à Salonique / Thessalonique

Source : Consulat général de France à Thessalonique

Créé à l'initiative du Consulat général de France à Thessalonique, dans la continuité des grands travaux de rénovation de la section française du cimetière militaire de Zeïtenlick, réalisés de 2011 à 2013, le nouveau musée du cimetière militaire français de Zeïtenlick,  situé rue Langada, a pour ambition de devenir un lieu de mémoire rappelant aux jeunes générations la fraternité d'arme des pays de l'Entente ainsi que la communauté de leurs valeurs.

Sa création s'inscrit par ailleurs dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première guerre mondiale.

Ce musée est interactif grâce à l'utilisation de QR codes donnant accès à des  vidéos et à d'autres versions linguistiques des textes (serbe et anglais) et grâce à la  projection d'un film documentaire. La première section du musée est consacrée à la nécropole elle-même. La deuxième section, consacrée au front d'Orient, donne un bref aperçu historique de ce front méconnu. La troisième section met l'accent sur "Salonique" et, plus particulièrement, sur  la vie quotidienne des quelque 300 000 soldats français ayant débarqué entre 1915 et 1918 dans la "Jérusalem des Balkans". Elle évoque non seulement leur contribution à l'issue du conflit, mais également au développement de la ville et de son port ainsi que de la Macédoine toute entière (construction d'infrastructures routières, lutte contre les maladies infectieuses, introduction de nouvelles méthodes agricoles).

La nécropole de Zeïtenlick regroupe les corps des soldats blessés sur le front d'Orient et décédés à l'hôpital de Thessalonique ainsi que les dépouilles des combattants morts sur le sol grec. Créé en 1916, le cimetière est situé dans l'enceinte du cimetière militaire international qui comprend également des carrés britannique, italien, russe et serbe. D'une superficie de 35 ha, il accueille 8 310 corps, dont 8 102 en tombes individuelles et 208 en ossuaires : 6 347 métropolitains, 1 222 Sénégalais, 398 Malgaches et Indochinois, 343 Nord-Africains.

Le regroupement des corps des « Poilus d'Orient » fut réalisé entre 1921 et  1923 par des missions militaires françaises.

Au total, 8 310 Français, 8 000 Serbes (dont 6 000 dans l'ossuaire), 500 Russes,  1 750 Britanniques et 3 500 Italiens reposent dans cette nécropole interalliée.

Grâce à la liste des soldats français inhumés dans la nécropole militaire de Zeïtenlick, figurant sur le site internet du Consulat général de France à Thessalonique (www.consulfrance-salonique.org), les familles des défunts ont désormais la possibilité de rechercher facilement les traces de leurs ancêtres et, le cas échéant, de venir se recueillir sur leur tombe.

Le musée est ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00. Pour plus d'informations, veuillez contacter le Consulat général de France à Thessalonique au (+30) 2310 244030.

 

Renseignements

Consulat Général de France à Thessalonique

27, rue Evzonon

54640 Thessalonique

Tél.: (+30) 2310 244030-031

Fax : (+30) 2310 244032

www.consulfrance-salonique.org

Courriel : contact.thessalonique-fslt@diplomatie.gouv.fr

 

  • Source : Consulat général de France à Thessalonique
  • Source : Consulat général de France à Thessalonique
  • Source : Consulat général de France à Thessalonique
  • Source : Consulat général de France à Thessalonique
  • Source : Consulat général de France à Thessalonique
  • Source : Consulat général de France à Thessalonique
  • Source : Consulat général de France à Thessalonique
  • Source : Consulat général de France à Thessalonique