Lettre d'information

L'esprit de solidarité

La citoyenneté doit aussi s'accompagner d'un état d'esprit solidaire qui se manifeste certes par des actes solennels mais aussi par une quantité d'actes quotidiens.

De la même façon, l'engagement de soldats français à l'extérieur du pays traduit la volonté de la Communauté nationale d'être présente dans les situations de crises.

La protection civile lors de catastrophes, les interventions des pompiers, souvent aux risques de leur vie, font partie de cet élan tourné vers les autres.
Ces actions sont relayées et soutenues au sein même de la Nation par des dons, des envois de colis, des propositions de bénévolat et d'accueil de réfugiés... Autant d'actes personnels qui sont des moteurs de citoyenneté. Savoir s'ouvrir aux autres et partager avec ceux qui souffrent est l'essence même de la Fraternité.

Le don peut prendre des formes diverses : donner son sang, accepter des prélèvements d'organes après sa mort peuvent permettre de secourir des vies humaines, donner de son temps est aussi une forme d'engagement citoyen.

En France, les associations sont nombreuses et variées : soutien scolaire, aide sociale, santé, recherche d'emploi, logement, associations sportives… Participer activement à la vie d'une structure associative, en l'aidant matériellement et humainement, contribue à tisser et à renforcer le lien social d'une communauté et la cohésion nationale.

Être citoyen, c'est d'abord vivre en société, c'est donc pratiquer la fraternité, la solidarité.

Ainsi, quelle que soit la forme qu'il prend, le don, c'est-à-dire la capacité à penser aussi à l'autre et non pas seulement à soi-même, à dépasser les égoïsmes, fait partie intégrante de la citoyenneté.

La solidarité transcende les divisions de la société (religieuses, sociologiques, historiques, de génération...) pour former une communauté nationale, une communauté de destin, une communauté de citoyens.