Ouvrage de la Côte-d'Essert

Ouvrage de la Côte-d'Essert. Source : ©Thomas Bresson - License Creative Commons - Libre de droit

Cet ouvrage, construit de 1890 à 1891, baptisé "Batterie Édouard Thiers" en 1895, couvrait le fort du Salbert et celui du mont Vaudois.

Cet ouvrage intermédiaire, creusé dans le roc, diffère notablement des autres ouvrages intermédiaires construits en même temps que lui.

Bien que destiné principalement à la lutte contre les infiltrations d'infanterie, il accueillait, en plus des quatre canons de petit calibre (90 mm) destinés à cet usage, quatre pièces d'action lointaine (calibre 120 mm), agissant notamment sur la route de Lure.

Sorte d'hybride entre un ouvrage intermédiaire et une batterie, son architecture originale représente une transition entre le fort de 1874 et l'ouvrage intermédiaire de 1914 tel que l'ouvrage de Meroux.

C'est un trapèze dont les fossés sont défendus par des coffres de contrescarpe. L'entrée se fait par le fossé. Les locaux, entièrement souterrains, sont conçus pour plus de 250 hommes.

Le béton y est rare à cause de la présence du roc qui le remplace avantageusement. Seuls sont bétonnés les coffres de contrescarpe, les casemates défendant l'entrée et les abris sur les dessus (en particulier les abris pour les canons de 90 disposés sur les flancs).

 

Maison du Tourisme

2 rue Clemenceau

90000 Belfort

Tel.: 03 84 55 90 90

Fax : 03 84 55 90 70

E-mail : tourisme90@ot-belfort.fr

 

Quizz : Forts et citadelles

  • Vue aérienne de l'ouvrage de la Côte-d'Essert. Source : Jean-Claude GIROUD . La Caponnière

  • Ouvrage de la Côte-d'Essert. Source : Alfred BREITEL . La Caponnière

  • > Retourner aux résultats

    Infos pratiques

    Adresse

    90850
    Essert
    Tel.: 03 84 55 90 90Fax : 03 84 55 90 70

    Horaires d'ouverture hebdomadaires

    Se renseigner pour l'accessibilité au site