Un objet, des ressources !

Chaque mercredi, découvrez l'objet de la semaine

Et retrouvez ici les ressources numériques des lieux de mémoire et musées



Un objet, une histoire : notre rendez-vous hebdomadaire virtuel

Découvrez chaque mercredi un nouvel objet, médaille, document... en lien avec notre histoire militaire contemporaine

 

Cette semaine, une médaille commémorative des engagements de la Garde mobile en 1870

Source : collection Maurice Bleicher

 

La capitulation de Sedan et la capture de Napoléon III en septembre 1870 ne marquent pas la fin de la guerre franco-prussienne. La République nouvellement proclamée entend en effet poursuivre le combat et le gouvernement de Défense nationale lève de nouvelles armées contre l’envahisseur. L’armée impériale étant détruite, les effectifs en sont, pour l’essentiel, fournis par les soldats des dépôts régimentaires et ceux ayant échappé à la captivité, les gardes nationaux et les groupes de francs-tireurs.

 

Créée par la loi Niel de 1868, la garde nationale mobile devait permettre de suppléer la faiblesse des effectifs de l'armée d'active en créant une réserve immédiatement mobilisable de 600 000 hommes en cas de conflit. Dans les faits, son manque d'encadrement et de formation ainsi que son armement médiocre nuisent à son efficacité militaire. C'est toutefois elle qui, à partir de septembre 1870, constitue l'essentiel des forces françaises opposées aux envahisseurs, livrant d'héroïques combats en plusieurs points du territoire, notamment lors du siège de Paris, dans les Vosges, sur la Loire ou en Côte-d’Or.

 

La médaille de la ville de Gap, ici présentée, exalte la mémoire de cette mobilisation caractéristique de la phase républicaine de la guerre franco-prussienne. La légende de l’avers, « La France entière est levée pour la défense de la Patrie », fait écho aux propos de Léon Gambetta et convoque les souvenirs de la levée en masse de 1792. Le revers rappelle les combats menés par le bataillon de la garde mobile des Hautes-Alpes en 1870-1871, essentiellement en Haute-Saône et dans le Doubs et notamment à Cussey, le 22 octobre 1870, où le général prussien Von Werder s’ouvre le chemin de Dijon.

En février 1871, ses derniers éléments passent en Suisse pour échapper à la captivité. Ils rentrent en France le 26 mars 1871 et sont alors renvoyés dans leurs foyers.

 

Pour en savoir plus: consultez notre page dédiée au 150ème anniversaire de la guerre de 1870

 

Retrouvez ICI tous les objets des semaines passées

 

 

Explorez ! Musées et sites mémoriels partenaires de la DPMA vous proposent des visites numériques

 

Le musée de l'Armée présente, pour tous les âges et toutes les périodes historiques, de nombreuses ressources à télécharger :

 

Le musée national de la Marine met à disposition ses ressources numériques et permet des visites virtuelles de ses différents centres :

 

Le musée de l'air et de l'espace vous ouvre les portes de sa médiathèque, vous propose des activités pédagogiques et vous permet de visiter ses expositions passées

 

* * * * *
 

L'Historial de la Grande Guerre de Péronne s'invite chez vous

 

Le musée de la Grande Guerre de Meaux présente des dossiers pédagogiques consultables en ligne :

 

Le mémorial de Verdun vous propose des formations en ligne et de nombreuses ressources pédagogiques téléchargeables

 

Le Comité du Monument National du Hartmannswillerkopf vous invite à découvrir son nouveau site internet

 

Le centre du patrimoine arménien produit des ressources à consulter de chez soi et partage ses ressources pédagogiques

 

* * * * *

Le centre Juno Beach met à disposition ses ressources pédagogiques et vous permet de commémorer autrement le 8 mai 1945

 

 

Le centre régional "Résistance & liberté" présente ses ressources documentaires consultables en ligne

 

Le lieu de mémoire du Chambon-sur-Lignon vous invite à découvrir en ligne son parcours muséographique et ses ressources pédagogiques

 

Le musée départemental de la Résistance et de la Déportation de Lorris (Loiret) présente différentes activités pour les scolaires et vous propose une visite numérique

 

 

Le mémorial du camp de Rivesaltes met à disposition des dossiers pédagogiques et présente de nombreuses ressources historiques

 

Le camp des Milles partage ses ressources culturelles, scientifiques et citoyennes

 

Le musée de la Résistance en ligne propose de nombreuses ressources sur l'histoire et la mémoire de la Résistance

 

Retrouvez ici, classée par thèmes et conflits, toute l'offre pédagogique des musées partenaires de la DPMA

 

* * * * *

 

Consultez le catalogue des expositions itinérantes du réseau des Musées et mémoriaux des conflits contemporains

Catalogue-Expositions-RMMCC

Les Musées et mémoriaux des Conflits Contemporains vous accompagnent aussi sur les réseaux sociaux

 

* * * * *