Lettre d'information

Un timbre en hommage aux combattants français en Afrique du Nord (1952-1962)

©Aurélie Barras, La Poste

 

Au sein de l’empire colonial français, les possessions d’Afrique du Nord tiennent une place essentielle. Si la Tunisie et le Maroc sont des protectorats (1881 et 1912), l’Algérie est quant à elle une colonie de peuplement, organisée depuis 1848 en départements français.

Au cours des années 20 et 30, les nationalismes s’exacerbent et les tensions s’accroissent. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, elles dégénèrent en affrontements armés. Le Maroc et la Tunisie s’émancipent dès 1956 mais il faut attendre 1962, et la fin d’une guerre de 8 ans, pour que l’Algérie obtienne également son indépendance.

De 1952 à 1962, ce sont près de 1,5 million de soldats métropolitains, militaires d’active et appelés/rappelés du contingent qui sont envoyés en Afrique du Nord (AFN). Plus de 23 000 d’entre eux ne sont jamais revenus.
 

S’inscrivant dans le cadre de la journée du 18 octobre, cet objet rend hommage à tous les combattants français morts en AFN


Ce timbre a été édité par la Poste le 10 mai 1997. Créé par Aurélie Barras, il a fait l’objet d’un tirage à 8 323 352 exemplaires.

 

Pour en savoir plus :