Un timbre en l’honneur des Harkis

Collection Maurice Bleicher

 

Supplétifs engagés aux côtés de l’armée française, les harkis participent durant la guerre d’Algérie à de nombreuses opérations militaires et de maintien de l’ordre. 800 harkas sont ainsi formées durant le conflit, dont 160 commandos de chasse. Après 1962, le terme harki s’impose comme terme générique pour désigner l’ensemble des Français qui ont servi dans l’armée française en tant que supplétifs, soit environ 150 000 hommes.

Ce timbre rend « hommage aux Harkis, soldats de la France ». D'une valeur faciale de 2, 20 francs, il est émis par la Poste en décembre 1989 à plus de 11 millions d'exemplaires. Son édition et sa large diffusion témoignent d’une reconnaissance de leur statut et de leur rôle militaire. Il fait aussi écho aux manifestations organisées par les anciens supplétifs réfugiés en France après 1962 pour attirer l’attention de l’Etat français sur leurs difficiles conditions de vie.

Sur fond de soleil rayonnant, il représente un harki stylisé portant un chèche aux couleurs nationales. Le ruban de la croix de la valeur militaire est représenté sous le buste du soldat.