Lettre d'information

Une simple école de brique rouge...

Reims-Simple-ecole-briques

 

En février 1945, le quartier général du corps expéditionnaire allié en Europe (SHAEF) s'installe à Reims, dans les locaux disponibles du collège moderne et technique de la rue jolicoeur.

Les cours ne sont pas suspendus pour autant : la moitié des bâtiments du collège, situés à l'arrière, sont laissés à la disposition des enseignants français et de leurs élèves et une simple barrière de bois sépare la cour intérieure en deux parties. Elle matérialise la frontière entre deux mondes qui s'ignorent alors largement : public scolaire civil français d'un côté ; militaires alliés de l'autre.

 

Le bureau du général Eisenhower, commandant suprême du corps expéditionnaire, et la « war room » (salle de guerre) - la salle des cartes où étaient planifiées les opérations et où fut signée la 1ère capitulation de l'Allemagne nazie le 7 mai 1945 - furent aménagés dans cette aile du bâtiment, située à l'angle de la rue Marie-Clémence Furnoux et de la rue Jolicoeur, où se trouvait par ailleurs aussi l'entrée principale du collège.

 

La salle de reddition est restée en l'état jusqu'en 1985. On se contenta de protéger les cartes qui tapissaient ses murs en les enfermant dans des vitrines et d'ouvrir une porte sur la rue Jolicoeur, permettant ainsi d'y accéder sans passer par le collège devenu entre-temps le lycée Roosevelt.

En 1985, à l'occasion du 40ème anniversaire de la victoire alliée en Europe, la ville de Reims a entrepris de faire classer ce lieu de mémoire et d'y aménager un musée, aujourd'hui partenaire de la DPMA. Le lycée accueille quant à lui toujours des élèves


 

Retrouvez l'actualité du musée de la Reddition : https://musees-reims.fr/fr/musees/musee-de-la-reddition/

Consultez le dossier de présentation réalisé par le CRDP de Reims et accédez à des visites virtuelles de la salle des cartes http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/lieux/2GM_CA/musees/reddition.htm

 

 

Retrouvez les lieux précédemment visités :