Villers-Cotterêts

Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

1914 : création par les hôpitaux de la ville, 1914-18.

1920 à 1922, 1936 : regroupement de corps exhumés dans les cimetières militaires communaux de l'Aisne.

1974 : réfection totale.

 

Le cimetière militaire français de Villers-Cotterêts, situé dans le département de l'Aisne sur le territoire communal du même nom, rassemble les sépultures de combattants des deux dernières guerres mondiales. On y accède par la route nationale 373 de Compiègne à Troyes, à la sortie de la ville.

Villers-Cotterêts est une des sept nécropoles nationales françaises de l'Aisne et de la Marne qui, à elles seules, contiennent 17 359 corps de militaires français Morts pour la France en 1914-1918, sur 8,6 hectares, à savoir : Château-Thierry, Neuilly-Saint-Front, Loupeigne et Bligny, Châtillon-sur-Marne, Dormans.

Cette nécropole, d'une superficie de 10 000 m2 est la dernière demeure pour 3 419 braves des armées de l'Entente, et 10 soldats français de la Seconde Guerre mondiale. 2 496 corps reposent dans des tombes individuelles et on y dénombre 228 sépultures musulmanes.

Deux ossuaires regroupent 933 combattants français de la Grande Guerre alors que 3 411 autres ont leur propre tombe, de même que trois soldats britanniques, un Canadien et quatre Russes.

Le cimetière, de forme circulaire, est situé en contre-bas de la route, et fait face à un monument individuel.

Créé dès 1914, le site a donc accueilli les trépassés des hôpitaux de campagne installés pour l'heure dans la ville, lors des combats de septembre-octobre 1914 dans l'Aisne, ainsi que ceux de leurs frères d'armes tombés pendant la deuxième bataille de la Marne en juillet 1918, et lors de la bataille de l'Ailette (mai à septembre 1918).

Dès 1919, les services de l'état civil commencent à procéder aux opérations de regroupement de milliers de tombes, choisissant quelques nécropoles existantes et décidant de les agrandir. C’est le cas du site de Villers-Cotterêts qui reçoit alors les morts de 1918 des combats de Faverolles, Soucy, Ancienville, Montgobert, etc. Le cimetière est donc réaménagé entre 1920 et 1922 et en 1936, de manière à accueillir les corps exhumés dans les cimetières communaux de l'Aisne et de la Marne. Les équipes du Service des Sépultures du Ministère des Pensions procèdent aux exhumations, restituent les corps aux familles qui en avaient fait la demande, ré-inhument dans des tombes individuelles et dotées d'un emblème religieux les soldats identifiés et placent en ossuaire les inconnus. En 1974, le site a été totalement refait.


 

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • Source : MINDEF/SGA/DMPA-ONACVG

  • > Retourner aux résultats

    Infos pratiques

    Adresse


    Villers-Cotterets

    En savoir Plus

    En savoir plus

    Historial de la Grande Guerre
    Château de Péronne
    80201 Péronne
    Tél. : 03 22 83 14 18 – www.historial.org


    Agence de développement et de réservation touristique
    24-28, avenue Charles de Gaulle
    02007 Laon Cedex
    Tél. 03 23 27 76 76 - www.evasion-aisne.com