Inauguration d’un carré français en Ethiopie

© Ambassade de France en Ethiopie
© Ambassade de France en Ethiopie

Le 16 décembre dernier, trois cénotaphes rendant hommage à des aviateurs de la France Libre ont été inaugurés par l’ambassadeur Frédéric Bontems au carré français du cimetière militaire de Gulele à Abbis-Abeba, en Éthiopie.

Corps 1

En juin 1940, de nombreux aviateurs français décident de se rendre sur le continent africain pour combattre au nom des Forces Françaises Libres. Dès le 8 juillet 1940, trois escadrilles françaises sont créées. Parmi elles, on trouve la 1ère escadrille de bombardement, qu’on nommera escadrille d’Aden, et qui comporte deux bombardiers GLENN MARTIN. Cette escadrille a pour but de mener à bien des missions de reconnaissance et d’attaques au-dessus de l’Érythrée et de l’Éthiopie, dans le contexte qui est celui de la campagne d’Afrique de l’Est, qui oppose les troupes italiennes et les troupes alliées, entre juin 1940 et novembre 1941. Au milieu du mois de juillet, l’escadrille se rend au Yémen, dans la ville d’Aden, afin d’y conduire les actions menées en Érythrée et en Éthiopie. Malheureusement, le 8 septembre 1940, le bombardier « 82 » de l’escadrille est abattu. Le 16 décembre 1940, à son tour, le bombardier « 102 » est abattu, lors d’une mission de reconnaissance de l’aérodrome italien de Dire Dawa. Cette attaque marquera la fin de l’escadrille d’Aden.

 

web-DSCN0185
© Ambassade de France en Ethiopie

 

En hommage à l’équipage du bombardier « 102 » tombé le 16 décembre 1940, trois croix ont été érigées dans le carré français du cimetière militaire de la capitale éthiopienne. Les cénotaphes ont été installés aux côtés des tombes des membres de l’équipage du bombardier « 82 » de la même escadrille. Dans le cadre de la politique de développement des lieux de mémoire et des nécropoles militaires, la direction des patrimoines de la mémoire et des archives du ministère des armées a soutenu le projet en finançant la mise en place de ces croix. Ainsi, 78 ans plus tard, tous les membres de l’escadrille d’Adem tombés au champ d’honneur le 8 septembre et le 16 décembre 1940, sont enfin réunis dans ce carré français.

 

web-DSCN0206
© Ambassade de France en Ethiopie

 

Le 16 décembre, les trois sépultures ont été inaugurées au cours d’une cérémonie menée par l’ambassadeur français en Éthiopie et l’officier général chargé des relations internationales de l’Etat-major des armées, en présence de représentants de la communauté française et d’associations patriotes éthiopiennes et française. Cette cérémonie, en plus d’avoir rendu hommage à ces premiers combattants de la France Libre, a également été l’occasion de mettre en avant les succès de la 1ère Brigade Française Libre d’Orient dans la Corne de l’Afrique de juillet 1940 à août 1941. La Brigade fêtera son 80e anniversaire en 2020 et constituera un des thèmes principaux des activités de la mission de défense de ces deux prochaines années.

 

web-DSCN0216.jpg
© Ambassade de France en Ethiopie
Corps 2
 
MINARM / DPMA / SDMAE / BAPI - Bureau des actions pédagogiques et de l'information - Rédaction : Enola Dallot