Lettre d'information

6e édition de l'Opération Héritiers de mémoire

Pour sa 6e édition, la cérémonie s'est tenue le 12 mai 2022 au Panthéon

 

Visionner le clip de la 6e cérémonie de remise des trophées "Héritiers de mémoire", le 12 mai 2022 au Panthéon © ECPAD

Visionner le teaser © ECPAD

Voir le reportage photographique de la cérémonie du 12 mai 2022 au Panthéon (Ministère des Armées/ECPAD/Mathilde Gardel/Thomas Paudeleux)

Visionner le film documentaire "Mémoire de nos héros, ces forces vives qui nous inspirent", Lycée professionnel Camille Claudel – Clermont-Ferrand (© ECPAD)

Visionner le film documentaire "Marie Curie, une femme d’exception", Collège Olympe de Gouges – Ingwiller (© ECPAD)

Visionner le film documentaire "La guerre d’Algérie : une histoire militaire, des mémoires combattantes", LEGTA de l’Orne – Sées (© ECPAD)

 

L’opération "Héritiers de mémoire", conduite par la Direction de la mémoire, de la culture et des archives (DMCA) du ministère des armées, en lien avec le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports (MENJS) et le ministère de l’agriculture et de l’alimentation (MAA), met en lumière des projets remarquables d’enseignement de défense d’écoles ou d’établissements d’enseignement secondaire. Ces projets font l’objet de films documentaires retraçant leur parcours, de la conception à leur réalisation, et d’une attribution de mentions lors d’une cérémonie nationale de remise de trophées, organisée au Panthéon.

"Héritiers de mémoire" est une opération innovante. En premier lieu, il ne s’agit pas d’un concours. C’est une action de mise en valeur nationale d’actions scolaires de terrain. "Héritiers de mémoire" conjugue par ailleurs la mémoire et le cinéma, à travers les films documentaires. Cette opération est également profondément ouverte aux approches pluridisciplinaires et à des publics d’âge différent, qu’il s’agisse des élèves d’écoles, de collèges, de lycées. Chaque année, elle met tout particulièrement en lumière des classes méritantes, comme celles des réseaux d’éducation prioritaire, de l’enseignement professionnel et de l’enseignement agricole. "Héritiers de mémoire" revêt enfin une dimension internationale, des établissements français à l’étranger étant primés.

 

Cette année scolaire 2021/2022, l’opération, pour sa 6e édition, valorise en particulier les actions s’inscrivant dans les appels à projets de la DMCA en partenariat avec l’éducation nationale, l’enseignement agricole et de nombreux acteurs mémoriels mettant à disposition des classes leurs ressources pédagogiques. Trois appels à projets ont été proposés :

 

Pour le cycle scolaire 2021-2022, 3 projets sont concernés par un prix et 3 projets par une mention.

 

Prix "Appel à projets Marie Curie, les sciences et la guerre"

  • Collège Olympe de Gouges (67 – Ingwiller) - Académie de Strasbourg

"Marie Curie, une femme d’exception"

En réponse à l’appel à projets initié par la DMCA sur l’engagement de Marie Curie dans la guerre, les élèves de 3e ont mené un travail pluridisciplinaire (histoire- géographie, mathématiques, physique-chimie) sur les travaux de Marie Curie, leur intérêt et leur impact lors de la Première Guerre mondiale. Dans un premier temps, les élèves se sont rendus au Panthéon, au Musée du Louvre ainsi qu’au Musée Curie. Puis, au travers de ces visites, les élèves ont réalisé des capsules vidéos portant sur Marie Curie.

Un journal télévisuel a été conçu avec des reportages réalisés par les élèves.

 

Prix "Les OPEX : combattre, soutenir, honorer"

  • Lycée professionnel Camille Claudel (63 – Clermont-Ferrand) - Académie de Clermont-Ferrand

"Mémoire de nos héros, ces forces vives qui nous inspirent"

En réponse à l’appel à projets initié par la DMCA sur "les OPEX : combattre, soutenir, honorer" ce projet pédagogique est mis en œuvre au profit d’élèves de Terminale de CAP spécialité "agent de sécurité" et de Seconde du baccalauréat professionnel "métiers de la sécurité". Il a pour ambition de faire découvrir les métiers de la sécurité tout en sensibilisant les élèves au travail de mémoire. Ces derniers ont donc commencé par entreprendre des recherches sur les OPEX. Ils ont pu ainsi rencontrer plusieurs anciens combattants qui ont témoigné de leurs engagements respectifs. Ils ont ensuite visité le 92 e régiment d’infanterie situé à Clermont-Ferrand avec lequel ils ont créé le mémorial des soldats disparus de ce régiment au cours de différentes OPEX. Les élèves ont également participé à différentes cérémonies, comme celles du 11 novembre, du 7 janvier et du 11 mars 2022. Lors d’un séjour à Paris, ils ont visité l’Arc de Triomphe, le musée des Armées et le mémorial des OPEX. À l’issue de ces visites, les élèves ont réalisé des affiches et présenté des exposés. L’ensemble de ces travaux contribue à la réalisation de leur chef-d’œuvre de fin d’année scolaire.

 

Prix "La guerre d’algérie : une histoire militaire, des mémoires combattantes"

  • LEGTA de l’Orne (61 – Sées) – DRAAF de Normandie

"La guerre d’Algérie : une histoire militaire, des mémoires combattantes"

En réponse à l’appel à projets initié par la DMCA sur "la guerre d’Algérie : une histoire militaire, des mémoires combattantes", ce projet pédagogique a vu le jour au profit des élèves de Terminale du baccalauréat technologique "STAV" de l’enseignement agricole du LEGTA de l’Orne. Il a permis de mener une réflexion autour du programme "La Guerre d’Algérie et ses mémoires". Les élèves ont alors participé aux commémorations de la guerre d’Algérie à travers la collecte de témoignages. Ils ont ainsi pu rencontrer Monsieur Thuault, de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie (FNACA) et interroger plusieurs anciens combattants dans le but de concevoir et monter une exposition installée au sein du CDI de l’établissement. Puis, ils ont assisté à la représentation "Le cœur fume encore" au théâtre d’Argentan et organisé une projection-débat autour du film "Des hommes" réalisé par Lucas Belvaux. Les restitutions des travaux se sont déroulées autour d’un moment de convivialité en partageant un repas avec des spécialités de la cuisine algérienne, organisé par le lycée.

xxxxx

Mention "Animation musicale"

  • LEGTA de Crézancy (02 – Crézancy) – DRAAF d’Amiens

"Devoir de mémoire : les chemins de la Mémoire 1914 - 1918"

Ce projet pédagogique, au profit des élèves de Première du lycée agro-viticole de Crézancy porte sur la Première Guerre mondiale et plus particulièrement sur les événements qui se sont déroulés à proximité du lycée : Château-Thierry et l’Aisne. Il a notamment permis aux lycéens d’appréhender les impacts du conflit mondial sur les paysages. Les élèves ont commencé par effectuer des recherches historiques pour comparer les cartes topographiques, anciennes et actuelles. Puis, ils ont découvert les sites du mémorial de Belleau et ont visité Seringe, Château-Thierry et Nesles. Ils se sont également rendus à la Caverne du Dragon et au chemin des Dames. À l’issue, une création poétique et musicale, un slam ainsi que des réalisations artistiques paysagères ont été créées par les élèves.

 

Mention "Mémoire partagée"

  • Lycée français de Düsseldorf (Allemagne – Düsseldorf) – Réseau AEFE

"Voyage sur les traces de la Grande Guerre"

Réalisé au profit des élèves de troisième du Lycée français de Düsseldorf, ce voyage pédagogique leur a permis d’approfondir les enseignements liés à la Grande Guerre et plus particulièrement sur le territoire des Hauts de France. En amont, les élèves ont étudié, en français, des lettres de Poilus et en anglais, des poèmes et des chansons sur la Grande Guerre. Ils ont ensuite abordé l’oeuvre du peintre et graveur Otto Dix. Puis, les élèves se sont rendus à l’historial de la Grande Guerre et sont allés sur les principaux champs de bataille situés dans les Hauts de France. Ils ont ainsi découvert le Mémorial Beaumont- Hamel, le Mémorial de Vimy, la Nécropole de Notre Dame de Lorette et le Musée de Thiepval où ils ont admiré les fresques de Joe Sacco, auteur de romans graphiques. De ces visites et voyages, les élèves s’en sont inspirés pour réaliser une exposition présentée au sein de leur établissement.

 

Mention "Lutte contre la discrimination"

  • Collège Aimé Césaire (69 – Lyon) - Académie de Lyon

"La lanterne magique d’Izieu"

Ce projet pédagogique est mis en œuvre au profit des classes allant de la 6 e à la 3 e d’UPEAA (Unité pédagogique pour des élèves allophones et arrivants) du collège. Les élèves ont participé à la réalisation d’un court-métrage à partir des dessins des enfants d’Izieu. Ce travail a favorisé l’appropriation de l’histoire liée à ce lieu et plus généralement à la Seconde Guerre mondiale. Pour réaliser ce court-métrage, les élèves ont dû s’intéresser aux faits historiques. Ils ont également dû se familiariser aux métiers du cinéma et aux techniques du récit d’aventures et de la lecture à haute voix. Puis, ils se sont rendus à la maison d’Izieu, durant deux jours. Ils ont participé à un atelier "mise en voix" et à un atelier "bruitage". Enfin, pour finaliser l’ensemble du court-métrage, ils ont numérisé des dessins, mis en "voix" et assuré le bruitage. À l’issue, un making-of du film a été réalisé et retrace l’ensemble des étapes de création du court-métrage.

 

Pour en savoir plus