Lettre d'information

Des décorations britanniques pour la guerre du Golfe (1991)

Source : collection Maurice Bleicher

 

Le 2 août 1990, le dictateur irakien Saddam Hussein envahit le Koweït. Cette agression, motivée par diverses considérations historiques, économiques et géopolitiques, entraîne la condamnation immédiate de l’Irak et le vote par le conseil de sécurité de l’ONU, le 29 novembre, d’une résolution lui enjoignant d’évacuer le territoire occupé avant le 15 janvier 1991.

Le 16 janvier, à l’expiration de l’ultimatum, une coalition internationale de 34 Etats, soit la plus grande coalition militaire jamais rassemblée depuis la Seconde Guerre mondiale, intervient pour faire respecter les principes du droit international et libérer le Koweït. Commencée par une intense campagne de bombardements aériens, la guerre du Golfe se poursuit à partir du 24 février par une attaque éclair au sol qui atteint tous ses objectifs en une centaine d’heures. Le 28 février, la défaite irakienne est consommée, les objectifs atteints et le territoire koweïtien libéré.

La grande majorité des forces militaires de la coalition vient des Etats-Unis, mais différents pays européens participent activement aux combats. La France, bien sûr, représentée par les 20 000 militaires de la division Daguet, mais également le Royaume-Uni, l’un des plus gros contributeurs de la coalition avec plus de 36 000 hommes engagés.

 

Les décorations présentées témoignent de cet engagement britannique dans la guerre du Golfe, aux côtés des forces françaises, et de la dimension internationale de la campagne menée contre l’Irak en 1991.

 

Les militaires et civils britanniques ayant participé à la guerre du Golfe ont reçu deux décorations commémoratives :

  • La Gulf Medal a été créée en 1991. Elle porte, à l'avers, l'effigie de la reine Elizabeth II et, au revers, l'emblème des opérations combinées et les inscriptions The Gulf Medal - 1990-1991. Le ruban, couleur sable avec des bandes latérales bleu foncé, rouge et bleu clair, peut porter une barrette 2 August 1990 pour les personnels qui servaient au Koweït au sein de l'équipe de liaison le 2 août, jour de l'invasion du pays par l'Irak, ou une barrette 16 Jan to 28 Feb 1991 pour les personnels ayant participé à l'opération Granby de libération du Koweït.
  • La General Service Medal a été créée en 1964. Elle commémore la participation à de nombreuses opérations menées entre 1962 et 2007. En argent, elle porte, à l'avers, l'effigie de la reine Elizabeth II et, au revers, une couronne de feuille de chêne entourant la couronne britannique et les mots For campaign service. Le ruban violet avec des bandes latérales vertes, porte des barrettes correspondant aux différentes opérations.

Pour la guerre du Golfe, deux barrettes furent créées : 

  1. Kuwait attribuée pour une participation aux opérations, essentiellement de déminage terrestre et maritime, au Koweït et dans la partie nord du Golfe arabo-persique, du 8 mars au 30 septembre 1991.
  2. N. Iraq & S. Turkey pour une participation à l'opération Haven de protection des Kurdes, du 6 avril au 17 juillet 1991.

 

Le groupe de décorations présenté a été attribué au caporal Ian Michael L.

Engagé au Royal Regiment of Fusiliers à Birmingham en 1977, il sert en Irlande du Nord et participe à la guerre du Golfe. Promu Colour Sergeant, il quitte l'armée en 2001 après 24 ans de service.

La médaille du Golfe a été attribuée à 549 militaires du Royal Regiment of Fusiliers et la General Service Medal avec la barrette Kuwait à 345 soldats de cette unité.

 

Pour en savoir plus :

 

Consultez notre page dédiée au 30ème anniversaire de la guerre du Golfe (opération Daguet)