Lettre d'information

L’engagement des ultra-marins dans la Seconde Guerre mondiale

Corps 1

Capture-2-redresse-MB-ultra-marin

Départ du premier contingent de volontaires tahitiens
Tahiti, 21 avril 1941
ECPAD - Documentation française - Photographe inconnu

 

 

Si, dès le mois de juin 1940, une poignée de Français refusent la défaite et essaient, autour du général de Gaulle, de maintenir la France dans la guerre, ils ne disposent que de maigres forces et d’aucune base territoriale. Moins de trois mois plus tard, la situation a évolué : le chef de la France libre peut administrer de vastes territoires, lever des troupes et contester au maréchal Pétain sa légitimité.

Ce retournement de situation doit beaucoup aux hommes et femmes de la France d’Outre-mer : en Afrique, le guyanais Félix Eboué rallie le Tchad (26 août) à la France libre ; dans le Pacifique, les Nouvelles Hébrides (22 juillet), la Polynésie (2 septembre) puis la Nouvelle-Calédonie (19 septembre) reconnaissent à leur tour l'autorité du général de Gaulle. D’autres territoires suivront : Saint-Pierre-et-Miquelon en décembre 1941, la Réunion, Wallis et Futuna en 1942, les Antilles (Guadeloupe et Martinique) en 1943.

Base territoriale de la France libre puis combattante, les Outre-mer fournissent aussi leur lot de combattants et de héros : ils sont 3500 engagés, dont les documents ci-dessous rappellent l’importance et le souvenir, sur les 53200 volontaires recensés par la Fondation de la France libre.

 

Félix Eboué, un haut-fonctionnaire guyanais au service de la France libre

 

 

Des articles scientifiques sur l’engagement des Français d’Outre-mer dans la Seconde Guerre mondiale

 

Corps 2

 

Des photographies, dans les fonds de l'ECPAD,
de l'engagement des Français d'Outre-mer

  • Portrait du sous-lieutenant Roger Sauvage, pilote du régiment Normandie-Niemen. Il est notamment décoré de deux ordres soviétiques : l'ordre de guerre pour la Patrie et l'ordre Alexandre Nevski

    Juin 1945

    ECPAD -Photographe inconnu.
  • Portait du chef de bataillon Félix Broche

    1941

    ECPAD - Photographe inconnu
  • Départ du premier contingent de volontaires tahitiens

    Tahiti, 21 avril 1941

    ECPAD - Documentation française - Photographe inconnu
  • Marsouins du BIMP (bataillon d'infanterie de marine et du Pacifique) à Tripoli lors de la reconstitution de l'unité

    Juillet 1942

    ECPAD - Photographe inconnu