Mémorial de Pozières

Mémorial de Pozières. © CWGC

Le village de Pozières a été le théätre du premier engagement d'envergure des troupes australiennes.

Le village de Pozières évoque le premier engagement d'envergure des troupes australiennes (mémoriaux à la 1re et à la 2ème divisions australiennes).

Les vestiges d'un blockhaus dénommé le "Gibraltar" sont encore visibles.

C'est à Pozières également que se trouve le monument aux chars orné de 4 modèles réduits de tanks.

Ce bourg était le verrou qu'il fallait faire sauter pour investir d'abord la Ferme du Mouquet, puis la colline de Thiepval. Cet objectif de contournement fut en majeure partie confié aux troupes d'Australie dont la plupart rentraient de Gallipoli. Le village se situait sur une crête traversée par un double réseau de tranchées constituant la deuxième ligne allemande et flanquée de deux blockhaus-observatoires dominant tout le champ de bataille (côté Albert, "Gibraltar" - côté Bapaume, "le Moulin à Vent").

Arrivés le 23 juillet 1916 et après s'être emparés de Pozières, les Australiens, épuisés par d'incessantes contre-attaques d'artillerie, furent relevés le 5 septembre par les Canadiens à la Ferme du Mouquet. Trois de leurs divisions étaient passées par le secteur de Pozières et avaient subi des pertes supérieures au tiers des effectifs engagés. Quant au village, il avait totalement disparu. Le nom de Pozières possède une telle renommée dans la mémoire australienne qu'il a été donné, après la guerre, à un petit village du Queensland (Australie). Le 15 septembre 1916, les chars apparurent pour la première fois sur un champ de bataille. Des 32 tanks britanniques Mark I qui se déployèrent sur une ligne Courcelette-Longueval, seulement neuf atteignirent leurs objectifs. Néanmoins cette date marque le début d'une progression britannique plus équilibrée.

La bataille de Pozières est l'une des nombreuses batailles de la bataille de la Somme, élément de la stratégie alliée des attaques coordonnées : pendant que la Russie lance l'offensive de Brusilov le 4 juin, et que les Italiens attaquent dans le Trentin. Courant 1916, la ligne de front se situe entre vallée de l'Ancre de Thiepval jusqu'à Pozières. Les Britanniques lancent l'attaque le 1er juillet 1916 . en face, l'armée allemande solidement appuyée sur village de Pozières et son moulin à vent résiste : 60 000 tués ou blessés dès le premier jour de combat. Les Australiens (1ere Division, 22e Division, 4e Division) prennent la relève et finissent par enlever la position le 23 juillet. Remplacés au mois de septembre, leurs pertes s'élèvent à 23000 hommes.


Comité du tourisme de la somme

21 rue Ernest-Cauvin 80000 Amiens

Tél. : +33 (0) 322 71 22 71

FAX : +33 (0) 322 71 22 69

e-mail : accueil@somme-tourisme.com

 

Le Comité du Tourisme de La Somme se tient à votre disposition pour tout type de renseignements liés aux Champs de Bataille de La Somme et au Circuit du Souvenir : commémorations, moyens d'accès, modes de transport, visites guidées pour groupes et individuels, survol en hélicoptère, hébergements, etc ... Le CDT édite également une gamme de brochures sur le Tourisme de Mémoire.

 

La Somme 14-18

  • Cimetière britannique de Pozières. Source : Didier Cry

  • > Retourner aux résultats

    Infos pratiques

    Adresse

    D929 80300
    Pozières
    Tél. : +33 (0) 322 71 22 71FAX : +33 (0) 322 71 22 69

    Horaires d'ouverture hebdomadaires

    Accessible toute l'année