Lettre d'information

Résistants et agents de la France libre

Résistants et agents de la France libre

Évasions par l'Espagne : passeurs du réseau Andalousie photographiés à Chèze (Hautes-Pyrénées)

En septembre 1944, la Direction générale des services spéciaux (DGSS) s’installe à Paris. Les archives, jusqu’alors conservées essentiellement à Londres et à Alger, sont rapatriées sur le territoire national. Une partie de cette documentation, ne présentant plus d’intérêt opérationnel ou administratif, est versée aux Archives nationales, une autre est conservée par les services spéciaux, héritiers du Bureau central de renseignements et d’action (BCRA). Ces archives reflètent l’activité des réseaux et, plus globalement, celle des services de la France libre. Elles sont composées de deux séries, comportant des milliers de dossiers individuels des agents du BCRA : la première, constituée à Londres, est classée par ordre alphabétique aux noms des agents ; la seconde, réalisée plus tard à Paris, contient des documents inventoriés par réseaux. Les fonds du BCRA renferment les comptes rendus des interrogatoires menés par la section du contre-espionnage. On y trouve également des collections de télégrammes et de câbles échangés avec les agents travaillant en France ainsi que l’ensemble des archives financières et comptables du BCRA.