Mémorial dédié à Joost van Vollenhoven

Mémorial dédié à Joost van Vollenhoven. Source : J.P. le Padellec

Le mémorial est situé au bord de la route départemental n° 2 (Villers-Cotterêts à Longpont). Il rend hommage au capitaine van Vollenhoven du régiment d'infanterie coloniale du Maroc, décédé le 20 juillet 1918 à la suite d'une blessure par balle de mitrailleuse à la tête, devant la ferme de Mont-Ramboeuf, à proximité de Parcy-Tigny, lors de l'offensive de la 10e Armée du général Mangin.

Né le 21 juillet 1877 à Rotterdam dans une vieille famille de notables néerlandais, Joost van Vollenhoven passe la plus grande partie de son enfance en Algérie où ses parents se sont établis comme commerçants.

Après sa licence en droit et sa naturalisation française obtenue le 4 février 1899, il est admis la même année à l'École coloniale. Il accomplit ses huit premières années de carrière dans d'importantes missions politiques, administratives et diplomatiques, d'abord au ministère des Colonies, puis en A.O.F. et en A.E.F., puis à nouveau à Paris. Il reçoit la Légion d'Honneur à titre civil en 1912 et est nommé, à 35 ans, Gouverneur des Colonies et Secrétaire général de la Fédération indochinoise, avant d'en assurer la fonction de Gouverneur général par intérim à la déclaration de guerre de 1914.

Il rejoint, à sa demande, le front au mois d'avril 1915, avec le grade de sergent d'infanterie coloniale, affecté au régiment d'infanterie coloniale du Maroc. Il est nommé sous-lieutenant le 21 mai.

Blessé et plusieurs fois cité, il se résout en mai 1917 à accepter le poste de Gouverneur général à Dakar, fonction dont il démissionne huit mois plus tard, en désaccord avec la politique de recrutement des soldats africains. De retour au front, il est cité à nouveau en avril 1918 et promu capitaine au R.I.C.M. Le 19 juillet 1918 il est blessé à la tête près du village de Parcy-Tigny, lors de l'offensive de la 10e Armée du Général Mangin, engagée depuis le 18 à partir de la forêt de Villers-Cotterêts.

Joost van Vollenhoven décède dans la matinée du 20 juillet. Il est inhumé dans la forêt de Villers-Cotterêts, à proximité du village de Longpont.

La citation à l'ordre de l'Armée du 28 juillet 1918 est inscrite sur le mausolée de Van Vollenhoven : "Officier d'une valeur et d'une vertu antiques, incarnant les plus belles et les plus solides qualités militaires, mortellement frappé au moment où, électrisant la troupe par son exemple, il enlevait une position ennemie opiniâtrement défendue. À placer au rang des Bayard et des La Tour d'Auvergne, et à citer en exemple aux générations futures, ayant été l'un des plus brillants parmi les plus braves".

  • Joost Van Vollenhoven en tenue de sergent des Zouaves, lors de son service militaire à Alger. Source : Conseil général de l'Aisne

  • Mémorial dédié à Joost van Vollenhoven. Source : J.P. le Padellec

  • > Retourner aux résultats

    Infos pratiques

    Adresse

    02600
    Longpont

    Horaires d'ouverture hebdomadaires

    Accès libre

    En savoir Plus